PAQTE, un programme prometteur pour l’insertion socioprofessionnelle

Lancé en juillet 2018, le programme Paqte vise à promouvoir l’insertion professionnelle des jeunes issus des quartiers prioritaires de la ville. Grâce à ce programme, les stagiaires et apprentis, habitant en banlieue, auront la chance d’intégrer de grandes multinationales.

Dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV), le taux de chômage est 2,5 fois plus élevé comparé au reste du territoire, et ce quel que soit le niveau de diplôme. Pour faire face à cette inégalité sociale, près de 70 multinationales telles que BNP Paribas, Accor Hotels ou encore L’Oréal se sont engagées à accueillir davantage de stagiaires, apprentis et personnes issues des quartiers.

Mais c’est quoi ce Paqte ?

Le programme d’accompagnement Paqte repose sur 4 fondements : sensibiliser, former, recruter et acheter. Les partenaires s’engagent à proposer aux élèves de 3ème et de filières professionnelles issus des réseaux d’éducation prioritaire (REP) et des réseaux d’éducation prioritaire renforcée (REP+), 15 000 stages de découvertes au sein de leur entreprise. Ils désirent également les sensibiliser à l’entrepreneuriat et à l’appréhension des métiers à travers des interventions pédagogiques pendant les cours.

Aussi, les entreprises promettent des recrutements non discriminatoires grâce à des outils favorisant l’égalité des chances et de faciliter l’accès à l’alternance pour les apprentis. D’après le dossier de presse « Le pacte avec les Quartiers pour toutes les Entreprises » (PAQTE) du Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales a pour objectif premier de « reconnaître que tous, en particulier les jeunes issus de nos quartiers populaires, sont une formidable énergie pour le pays et une formidable opportunité pour la France ». 

Le programme s’intéresse également à la question de l’achat. Autrement dit, les entreprises investies dans ce projet doivent coopérer davantage auprès des sociétés établies dans les quartiers, ce qui entraîne une politique d’achat responsable.

Les premiers résultats

Depuis juillet 2018, les entreprises engagées font tout pour mener à bien ce projet. Par exemple, la fédération nationale de travaux publics propose d’ores et déjà 1 500 stages de découverte par an aux élèves de 3ème dans les REP et REP+ et 300 contrats d’apprentissage pour les apprentis issus des QPV. De plus, 200 conférences ont déjà eu lieu dans des écoles, durant lesquels des dirigeants des entreprises partenaires sont venus leur présenter leur société et les sensibiliser au monde du travail.

En 2019, des stages collectifs et des forums, où les habitants des QPV pourront rencontrer les recruteurs des sociétés engagées, vont être mis en place.

Le 20 février 2019, le Gouvernement et les principales entreprises partenaires se sont réunies pour établir un premier bilan depuis le lancement du programme en juillet 2018. Le moins que l’on puisse dire c’est que les premiers résultats sont très prometteurs. En effet, 32 600 offres de stages ont été proposées par les acteurs privés et publics pour les élèves de troisième. Lors de ce rassemblement, Julien Denormandie, le ministre auprès du ministère de la Cohésion des territoires, chargé de la ville et du logement, a remis aux acteurs adhérents du programme le « rapport Paqte 2021 ». Dans ce rapport sont rappelés les objectifs du pacte avec les Quartiers pour toutes les Entreprises sur les trois prochaines années en matière d’inclusion des habitants des quartiers prioritaires.

Que penser du pacte avec les Quartiers pour toutes les Entreprises ?

Ce programme est une grande opportunité pour tous les jeunes issus des quartiers prioritaires de la ville. Il offre enfin des solutions à une population qui rencontre des difficultés d’insertion socioprofessionnelle, d’intégrer le monde du travail. En effet, les préjugés et la stigmatisation subsistent malheureusement toujours dans notre société mais ce programme essaie de les briser et de faire évoluer les mentalités en faveur de la diversité. N’importe quel individu, quelles que soient ses origines, sa religion, ou la ville dans laquelle il habite est capable de réussir s’il en a la volonté et surtout si on lui en donne l’occasion. Pourtant, la question de la diversité au sein des entreprises ne devrait pas être l’affaire de quelques entreprises mais bien de l’ensemble des sociétés du pays…

via GIPHY

Pour les entreprises qui souhaitent adhérer à cette belle cause, c’est par ici.

Pour les élèves de 3ème qui recherchent un stage, ça se passe par .

Site internet de « Le Paqte avec les Quartiers pour toutes les entreprises »

Crouzel, Cécile, « Quand les multinationales s’engagent auprès des habitants des banlieues », Le Figaro économie, 20/02/2019

Flepp, Augusti, « Quartiers prioritaires : Julien Denormandie dresse un premier bilan encourageant du Paqte », Le Moniteur, 21/02/2019

Site internet du Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales

Laisser un commentaire

libero id, mi, efficitur. commodo ut in elit.